Band of Brothers

Le Forum des passionnés de jeux d'histoire avec figurines, wargames et jeux de plateau

Hello les BoBs, rendez-vous à La roulante espace La guitoune avec un nouveau sondage afin de choisir une règle de jeu pour la journée BoB du 13 mai ...

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Convention des Grognards : Lingolsheim les 11 et 12 mars 2017...

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 3]

On y va   

Pour une table ou +   

Sur quel thème   

A vous les BoB-Trotters ...


_________________
Christian alias Olaf le Normand 

"On se tue tous, on se retrouve au banquet d'Odin, et on parle d'autre chose !"
Voir le profil de l'utilisateur
Olaf a écrit:On y va   >>>>>>>ben ok pour moi.

Pour une table ou +   >>>>>>>> tt dépendra de combien on sera...

Sur quel thème    >>>>>>>on avait parlé de faire un M&T sur la révolution américaine.... avec les figs à Michel.

A vous les BoB-Trotters ...
 réponse dans le texte. Cool

Voir le profil de l'utilisateur
Je suis dispo, je me réserve la date.
On avait parlé d'une grande table Battlegroup, sinon je suis aussi partant pour la table Mousquets et Tomahawks.
cheers

Voir le profil de l'utilisateur
Maldrigar a écrit:Je suis dispo, je me réserve la date.
On avait parlé d'une grande table Battlegroup, sinon je suis aussi partant pour la table Mousquets et Tomahawks.
cheers

Les deux me vont.

Perso, je suis plutôt pour une Battlegroup. On a la place, on est dispo toute la journée, on n'a jamais essayé...

Bref, plein de raisons pour préférer un Battlegroup.

Voir le profil de l'utilisateur
Normalement ca ne devrait pas poser de problèmes. Battlegroup que en 15mm.

Voir le profil de l'utilisateur
Teethmaniac a écrit:Normalement ca ne devrait pas poser de problèmes. Battlegroup que en 15mm.

Non, ce sera du 28mm pour moi.

Voir le profil de l'utilisateur
Donc sans moi Very Happy

Voir le profil de l'utilisateur
perso m'en fou les deux me vont bien ...pourvue qu'on rigole
 > ceci dit pour une belle table de démo et pour en mettre plein la vue le 28 ca "pete " plus  Shocked

Voir le profil de l'utilisateur
Pas certain, j'ai tellement de matos en 15mm que je pourrais faire pâlir d'envie n'importe qui. Ce qui entre nous, n'a aucun intérêt. Je voudrais pouvoir exporter le jeu vidéo sur une table de jeu. C'est nettement plus convivial de jouer autour d'une table que devant un splendide écran. En 28mm, tu peux faire un zoom de ton terrain de jeu. Plus tu descends dans l'échelle de jeu, plus ton espace de jeu s'affine ; tu peux donc représenter plus d'éléments (terrains ou figs). Jouer la Haie Sainte, c'est pas mal en 28mm. Prendre la ferme petit à petit... Pas vraiment intéressant en 15mm ; qui en faite, fini par un tour ou deux de combat. Par contre, Waterloo en 28mm ! Pas assez de place, trop grand et l'oeil n'est pas capable de suivre le trop plein. C'est presque un gâchis visuel pour le joueur. Par contre, en 10mm, ca devient plus que jouable. Un échiquier accessible. Si tu essayes de respecter l'échelle spatiale, tu dois adapter une règle à cette échelle spatiale. A quel degré, les goûts et les couleurs doivent intervenir ? Je n'ai pas vraiment de réponse. Nous, et je m'y inclue, jouons plus par envie. Donc, prenons une décision plus par "envie générale". Ceux, intéressés par le projet, se rallieront.

Voir le profil de l'utilisateur
Michel, tu avais proposé pour la Grande Mêlée 2016 de faire une grande table Mousquets & Tomahawk guerre d'indépendance américaine avec un fortin. Mais tu avais eu un empêchement à l'époque. Perso je reste toujours fan de l'idée.


_________________
Christian alias Olaf le Normand 

"On se tue tous, on se retrouve au banquet d'Odin, et on parle d'autre chose !"
Voir le profil de l'utilisateur
C'est toujours jouable. J'ai fini presque la moitié du fortin. J'ai aussi 4 bataillons français fini. Selon la taille, je peux ajouter des britanniques ou des continentaux. Par contre, ca serait bien de ne pas tergiverser ! C'est dans 2 mois et des poussières, et le temps fuit à grande vitesse Razz

Voir le profil de l'utilisateur
On part sur deux tables alors ?

Une table Battlegroup en 28 et une table Mousquet & Tomahawk ?

Voir le profil de l'utilisateur
Le Glaude a écrit:On part sur deux tables alors ?

Une table Battlegroup en 28 et une table Mousquet & Tomahawk ?
Si nous sommes assez nombreux, pourquoi pas. Pour la table Battlegroup je pense qu'il n'y aura pas beaucoup de boulot de préparation, nous avons déjà pas mal de figs et de décors.
cheers

Voir le profil de l'utilisateur
Maldrigar a écrit:
Le Glaude a écrit:On part sur deux tables alors ?

Une table Battlegroup en 28 et une table Mousquet & Tomahawk ?
Si nous sommes assez nombreux, pourquoi pas. Pour la table Battlegroup je pense qu'il n'y aura pas beaucoup de boulot de préparation, nous avons déjà pas mal de figs et de décors.
cheers
En principe et je l'espère, il devrait y avoir 100 % des BoBs vu qu'il y a le repas des BoBs le samedi soir. C'est pour cela que j'ai posté déjà dans la "Guitoune" le 12 décembre donc trois mois avant afin qu'un maximum de BoBs puissent s'organiser pour venir au repas et participer à la convention des Grognards. 
Il devrait donc avoir assez de monde pour deux tables. Pour la bonne organisation des tables je vous propose d'annoncer à quelle table vous désirez participer. Pour info il y aura aussi au moins une table du Studio Tomahawk.
Pour moi ce sera la table M&T guerre d'indépendance américaine.


_________________
Christian alias Olaf le Normand 

"On se tue tous, on se retrouve au banquet d'Odin, et on parle d'autre chose !"
Voir le profil de l'utilisateur
Très bonne idée. Si je connais le nombre de joueur autour de la table guerre d'indépendance, je peux faire un scénario en conséquence. Même s'il n'y a que deux joueurs Razz Il y aura plus de troupes à se partager Twisted Evil

Voir le profil de l'utilisateur
Pour moi ce sera aussi  la table M&T guerre d'indépendance américaine.

Voir le profil de l'utilisateur
On verra.

Je reste sur la table Battlegroup pour l'instant. Ca dépends de ce que ramène Alex aussi.

Voir le profil de l'utilisateur
Au fait Michel, tu as du hessois ?

Une question pour les connaisseurs : Dans l'armée du Hesse-Cassel ou de Prusse de l'époque de la révolution américaine, quelle est la différence entre les régiments de Musketeer et les régiments de Fusiliers ?


_________________
Christian alias Olaf le Normand 

"On se tue tous, on se retrouve au banquet d'Odin, et on parle d'autre chose !"
Voir le profil de l'utilisateur
Evidemment quelle question king Les mousquetaires portent le tricornes et les fusiliers, une mini mitre. En théorie, les fusiliers sont des troupes de moindre qualité, voir de deuxième catégorie. Remplissant plus le rôle de troupe de garnison. Chez les anglais, plus utilisés comme "des légers".

Voir le profil de l'utilisateur
Merci Michel pour l'info sur les fusiliers. Pas facile de trouver des infos avant les guerre de la révolution et de l'empire. J'ai tout de même trouvé ceci :

Fusilier Regiments.
Fusiliers were infantrymen drawn from newly acquired provinces where, according to the king, the men did not have the loyalty and physical stature of the "old", or the "real", Prussians. Others were quite impressed with the fusiliers. For example French Marquis de Toulongeon remarked that "all the ordinary companies of fusiliers are good enough to have been 0fine companies of grenadiers in our own army."
Originally when Frederick the Great inherited four fusilier regiments he converted them into infantry regiments. He designated as fusiliers the sixteen regiments he raised after he had conquered Silesia. They were mostly Poles, with many Prussians, and even some Czechs. After the partition of Poland in 1772 by Russia, Austria and Prussia, Frederick the Great gained 600,000 new subjects. On the new territories he raised (in 1773) four regiments of fusiliers: 51st, 53rd, 54th and 55th. The 53rd IR [Fusilier] was stationed in Braunsberg in West Prussia (Braniewo in today Poland). The 54th IR [Fusilier] was stationed in Graudenz in West Prussia (Grudziadz in today Poland). 
Some fusilier regiments were composed of Wurttembergers and ... Frenchmen. In 1744 the 46th IR [Fusilier] lost many Wurttembergers to desertion. In 1778-89 approx. 600 Frenchmen deserted from that regiment. The 41st IR [Fusilier] was taken from the Wurttemberg service. They suffered heavy losses at Kolin and distinguished at Kunersdorf. The 44th IR [Fusilier] was raised from Wurttemberg and other German states. It was only lightly engaged in the wars.
Several fusilier regiments were made of Saxons who were forcibly enlisted in the Prussian army. Due to heavy desertion seven of them were disbanded. The survivors were the 54th, 55th and 56th. (In 1773 the 51st, 53rd, 54th and 55th were made up of Poles.)

The fusiliers were issued shorter muskets and scaled-down mitre caps.
They were something between the robust grenadiers and the infantrymen.
(During the Napoleonic Wars the Prussian fusiliers were light infantry.)


Traduction automatique :

Fusilier Régiments.


Les fusiliers étaient des soldats d'infanterie tirés de provinces nouvellement acquises où, selon le roi, les hommes n'avaient pas la loyauté et la stature physique du «vieux» ou du «vrai» Prussiens. D'autres ont été très impressionnés par les fusiliers. Par exemple, le marquis français de Toulongeon a fait remarquer que «toutes les compagnies ordinaires de fusiliers sont assez bonnes pour avoir été de véritables compagnies de grenadiers dans notre propre armée».
Fusiliers prussiens A l'origine, lorsque Frédéric le Grand a hérité de quatre régiments fusiliers, il les a transformés en régiments d'infanterie. Il a désigné comme fusiliers les seize régiments qu'il a élevés après avoir conquis la Silésie. Ils étaient surtout des Polonais, avec beaucoup de Prussiens, et même quelques Tchèques. Après la partition de la Pologne en 1772 par la Russie, l'Autriche et la Prusse, Frédéric le Grand gagna 600 000 nouveaux sujets. Sur les nouveaux territoires, il souleva (en 1773) quatre régiments de fusiliers: 51e, 53e, 54e et 55e. Le 53ème IR [Fusilier] était stationné à Braunsberg en Prusse occidentale (Braniewo dans aujourd'hui Pologne). Le 54e IR [Fusilier] a été stationné à Graudenz en Prusse occidentale (Grudziadz en aujourd'hui Pologne).
Quelques régiments fusiliers étaient composés de Wurttembergers et ... Français. En 1744, le 46ème IR [Fusilier] a perdu beaucoup de Wurttembergers à la désertion. En 1778-89 env. 600 Français abandonnèrent ce régiment. La 41ème IR [Fusilier] a été retirée du service de Wurttemberg. Ils ont subi de lourdes pertes à Kolin et distingué à Kunersdorf. Le 44ème IR [Fusilier] a été élevé du Wurtemberg et d'autres états allemands. Ce n'était que légèrement engagé dans les guerres.
Plusieurs régiments fusiliers furent faits de Saxons qui furent enrôlés de force dans l'armée prussienne. En raison de la forte désertion, sept d'entre eux ont été démantelés. Les survivants étaient les 54e, 55e et 56e. (En 1773, les 51e, 53e, 54e et 55e siècles étaient composés de Polonais.)
Les fusiliers ont reçu des fusils plus courts et des capsules à onglets à échelle réduite.
Ils étaient quelque chose entre les grenadiers robustes et les fantassins.
(Pendant les guerres napoléoniennes les fusiliers prussiens étaient l'infanterie légère.)

En fait et sauf erreur, c'est à partir de 1787 que les régiments de fusiliers deviendrons de l'infanterie légère en amalgament les anciens régiments y compris ceux de la réserve et des garnisons avec des bataillons nouvellement créés.


_________________
Christian alias Olaf le Normand 

"On se tue tous, on se retrouve au banquet d'Odin, et on parle d'autre chose !"
Voir le profil de l'utilisateur
et ben voila, tu a tt là. Tu l'a trouve ou.

Voir le profil de l'utilisateur
Ici  Arrow Arrow Arrow

Prussian Army of King Frederick the Great (1740 – 1786)

Et aussi dans le Funcken sur les guerres en dentelle pour l'année de transformation des fusiliers en infanterie légère.


_________________
Christian alias Olaf le Normand 

"On se tue tous, on se retrouve au banquet d'Odin, et on parle d'autre chose !"
Voir le profil de l'utilisateur
C'est bien détaillé, merci Christian ; et c'est bien ce que je disais, des troupes de moins bonnes qualités. Quoi que, vue les pertes en milieu de conflit, les prussiens sont obligés de faire appel aux unités de garnison, encore de moins bonne qualité. Je ne suis pas trop d'accord avec la composition des régiments par contre. Dès qu'il y avait des prisonniers, ils avaient le choix entre être intégré dans un régiment et... intégré dans un régiment. En général, suite aux premières batailles sanglantes comme Prague ou Kolin, on refaisait le plein des unités qui ont eu beaucoup de perte. Suite à la défaite des saxons, l'armée entière a été intégrée, mais dilué parmi les régiments prussiens, pas que des fusiliers, et tous subordonnés à des officiers prussiens. Le roi de Prusse n'avait aucune confiance dans ces nouveaux venus. Ils lui ont bien rendu par des désertions en masse. En faite, la nationalité des enrôlés importait peu. Du moment, qu'ils tenaient un fusil et qu'ils comprenaient ce qu'on leur disait ! Un écossais a servi en tant qu'officier dans trois armées, parfois ennemie, pendant la guerre de sept ans. En tant que soldat, du moment qu'il y a une solde et a mangé, autant se battre, qu'être vagabond (très mal vue dans cette société du 18ème, voir pourchassé).
Certains fusiliers prussiens n'étaient pas mauvais, comme le 40ème, qui s'est rendu néanmoins à une reprise et rendu plus tard. Il faut voir la guerre à cette période vraiment comme le sport des rois. On se fait la guerre en toute courtoisie, comme un jeu d'échec grandeur nature. Un pion reste un pion, du moment qu'il est blanc ou noir ; les nuances importaient vraiment peu. Surtout bien présenté sur le champ de bataille... la guerre en dentelles !
Pour ce qui de la guerre d'indépendance, le point de vue change complétement, puisqu'un des belligérants n'était rien d'autre que "le peuple". Les hessois participent vraiment comme des mercenaires ! Ils font le stricte minimum en général (fusiliers ou mousquetaires), mais ont une très haute opinion d'eux. Ce n'est pas leur guerre après tout. Il y a eu quelques fusiliers, mais pour tenir les garnisons ou les lignes de ravitaillement sans cesse attaquées par la guérilla insurgée, plus que de se battre sur le champs de bataille. Les anglais avaient plus confiance en leurs troupes. Malheureusement dispersés à travers le monde. A Trenton, tout un corps hessois est capturé par "surprise" (allez voir Turn) et leur chef tué !
Bref, j'ai plein de bouquins, mais en anglais, si ca branche quelqu'un...

Voir le profil de l'utilisateur
Bonne synthèse Michel.  Wink
Pour faire simple il faut retenir que les régiments de fusiliers vont du plus médiocre au bon voir très bon régiment. Le point noir en effet se sont les désertions pour le moins importante. L'origine des recrutements l'explique très certainement. Origine de recrutement qui marque la différence "théorique" entre les Musketeer et les régiments de Fusiliers. 


_________________
Christian alias Olaf le Normand 

"On se tue tous, on se retrouve au banquet d'Odin, et on parle d'autre chose !"
Voir le profil de l'utilisateur
Tu relis Candide "soldat" et tout paraît plus clair. C'est une drôle d'ambiance que le 18ème. Hier, j'ai écouté Ferrand sur Europe à propos des libertins et le 18ème, des aventuriers, un peu de Barry Lyndon, passant d'un pays, ou d'un uniforme à l'autre ! En fond, le conflit permanent tout le long de ce 18ème et qui fini comme une apothéose par la révolution française, qui n'en serait qu'une conclusion logique d'une époque... C'est une période fascinante sur tout rapport, les arts et les lettres, la science, notamment la médecine chirurgicale, un paroxysme des us et coutume, de la langue française, de la navigation, de l'exploration, etc...

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 3]

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum