Band of Brothers

Le Forum des passionnés de jeux d'histoire avec figurines, wargames et jeux de plateau


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Massacre à Olaftown

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Massacre à Olaftown le Ven 27 Nov - 10:17

Aujourd'hui, nous avons fait deux parties de Dead Men's Hand. Une bonne rigolade, une belle table, dont je vais vous faire profiter. Petit plus que j'adore, des civils qui vont essayer, avec succès, de passer entre les balles.

Situation de départ : je joue les citoyens et Cricri les Outlaw. Quelques photos de la table.



Pour commencer, photo d'un joueur de violon… au violon. Un peu logique non ?



Le médecin qui sort de chez lui.
- Belle journée. Je pense que je vais aller à la pêche.
- Bonne idée. Il ne se passe jamais rien de toute façon.



Un journaliste qui interroge des passants.
- Vous êtes au courant ? Les Outlaw ont tué le mari de Betty, et elle est bien décidée à se venger.
- Non, mais il y a un coyote écrasé au bout de la rue, si vous voulez faire un article.



Le patron du saloon.
- On m'a livré deux tonneaux de whisky, il était temps. Marre de pisser dans du jus de cactus fermenté pour me faire du pognon.



L'équipe des citoyens, mon équipe. Avec les trois nœuds blancs, mon boss. A sa droite, Abe, mon second. Les quatre citoyens. Et en jupe courte et bottines rouges, à droite, une invitée surprise.



L'équipe des Outlaw. Au centre le boss. De belles tronches de tueurs.



Début du scénario. Les Outlaw sont sur les toits (car oui, les Outlaw passent leur journée sur les toits, comme tout le monde le sait) tandis que leur boss est au fond de la table (pas visible). Betty entre en ville, ses potes éparpillés un peu partout. Mon objectif : flinguer le boss adverse. Son objectif : tenir un certain nombre de tours (en somme, rester en vie).



A l'autre bout de la ville, le boss adverse qui se planque derrière une maison.
- Je ne voulais pas tuer ton mari Betty. Il voulait me voler les vaches que je lui ai volées la semaine dernière. C'est de la légitime défense !
- Sort de là Josh, que je te plombe ta petite gueule !



Un des outlaws saute du toit et se planque. Les civils s'attroupent autour de lui. Le journaliste l'interroge. La photo est pourrie, l'appareil a fait le point sur le tonneau de whisky au second plan. J'aurais fait pareil à sa place, mais ça n'illustre pas vraiment mon histoire.





Betty, derrière sa caisse se fait flinguer. Mais sa cousine, Pamela Zalando (à cause de ses bottines qu'elles sont trop mimi… OUAAAAAHHH) apparaît pour la venger. En fait une carte qui me donne un nouveau perso si je me fait dégommer quelqu'un.



Abe, qui est le pote de Betty, accoure comme un fou, bien décidé à la venger. Faut dire qu'il en pinçait un peu pour la petite !



Le blondinet, du groupe des Outlaw, descend de son toit, tire sur Abe et le rate comme une belle grosse merde. Toi, mon petit blondinet, tu va te faire plomber aussi.





Hahaaaa !!! Te voilà, rascal !!! Et pan, une balle dans son épaule. Ouille, c'est moi qui vais me faire plomber je crois le prochain tour.



Ca pue du boudin là ! Le Outlaw à droite qui se fait questionner par le journaliste. Pour une fois qu'il se passe un truc dans ce patelin. Marre des faire des articles sur des coyotes écrasés (version contemporaine des articles sur les chiens écrasés). Derrière lui, Abe qui est près à le mettre en joue. Au fond, derrière les caisses, un de mes gars. Au coin du bar, le boss adverse que je dois dessouder (on ne le voit pas, il est derrière la maison). Et sur le toit, à gauche, un Outlaw qui va tirer sur Abe.



Et là, le boss des Outlaw qui prend une vieille prostituée en otage pour pas se faire flinguer. J'ai un test de cran à passer et un -2 si je lui tire dessus. C'est lâche mon petit Cricri… mais efficace !



Hahaaaa !!! J'ai gagné l'initiative avec mon citoyen pour flinguer le blondinet… sauf qu'il a son revolver qui s'enraye. Quand ça veux pas…



Duel entre miss Zalando et un Outlaw sur le toit. Deux bangs et 60 cartouches cramés chacun. Le médecin se frotte les mains. Les affaires reprennent, je vais vider mon stock de pansements.



Le Blondinet, loin de tirer sur mon citoyen (qui a eu chaud là), entre dans la maison et tire sur un autre de mes citoyens… et le rate. "Dieu est avec moi" se dit mon citoyen, qui prend son fusil et lui met un gros coup de crosse dans la gueule. 11 à 2 au corps à corps. Le blondinet est par terre, une soixantaine de ses dents éparpillées sur le sol.



Abe s’approche de l'Outlaw et lui tire dessus, mettant en fuite les citoyens et mon journaliste.
- Il y a un peu trop d'action dans le coin là !!!
C'est le seul résultat puisque Abe le rate encore une fois. Quelle bande de bras cassé !



Le Outlaw se retourne et tire. 20 ! Merde, il m'a buté Abe, sa cervelle éparpillée sur le tonneau de whisky, qui n'est plus consommable du coup. Va falloir continuer à pisser dans du jus de cactus.



Au bout de la 176 cartouche, miss Zalando arrive quand même à flingue ce petit salopard.
- Ch'uis trop contente. Je vais m'acheter de nouvelles bottines pour fêter ça !



Le boss des Outlaw recule, couvert par la prostituée. Un de mes citoyens arrive, près à tirer. Mais tétanisé par la peur de toucher la prostituée (qu'il connaît bien… héhééé), il ne fait rien. T'as eu chaud mon vieux.

Le scénario s'arrête là, le boss des Outlaw ayant réussi à sauver sa petite gueule. Mais je suis bien décidé à me venger !!!



T'as eu chaud ma belle ! Mon petit cowboy ne voulait pas te faire un nouveau trou (pourri comme gag quand-même).

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Massacre à Olaftown le Ven 27 Nov - 10:23



Nouveau scénario. Depuis le matin, une ligne de chemin de fer a été construite. Ca va à une vitesse dans l'Ouest sauvage !!!

Sympa le train ! Cricri l'a trouvé au rayon jouet d'un magasin dont je tairais le nom… tant que je n'aurais pas touché le chèque que je leur réclame pour leur faire de la pub !



Le chef de gare discute avec monsieur le maire. A sa gauche, le conducteur du train monte dans sa loco, une pelle dans sa main droite. On remarquera qu'il a également une bouteille de whisky dans la main gauche. Mais comme il n'y a pas de volant dans une loco, tout devrait aller pour le mieux !



C'est calme… c'est calme… c'est trop calme.



Le journaliste questionne un passant pour écrire une édition spéciale sur les évènements du matin, pour son canard local, le Centerville and National Novels, aussi appelé CNN. Pour la petite histoire, on a retrouvé le joueur de violon au violon. On l'avait oublié le matin dans sa cellule quand on a rangé les figurines !



Deux paisibles citadins descendent du wagon pour se dégourdir les jambes. Un voyageur vérifie l'heure pour savoir combien de temps il a encore à attendre dans ce coin pourri avant que le train ne reparte enfin.



Et là ça commence. Mon objectif : ramener un message jusqu'au train. Son objectif : flinguer Betty, qui a ressuscité (ça arrive tout le temps dans le monde merveilleux de la figurine). Mon messager se pointe. Au fond, le train. Entre les deux, le boss adverse qui doit le flinguer. Ca commence super pour moi !!!



Bam… Bam… Bam… Il n'a pas fait deux pas qu'il se fait déjà tirer dessus. Ca pu du boudin encore une fois. Mais je le couvre sur ma gauche.



Je ramène du monde de ma droite pour couvrir mon messager. Les Outlaw sont encore une fois sur les toits. C'est quoi cette manie débile de passer la journée sur les toits !!! Le boss se planque derrière la prison. Faut dire que j'ai 9 figurines et lui 6.



Trois Outlaw sur ma gauche. Mon petit citoyen les retient tant bien que mal. Il a déjà deux bangs.



Miss Zalando, qui a pris du galon puisqu'elle est le second de ma bande de filles (4 filles sur 9), se pointe.



Et Bang. Zigouillé mon citoyen.



Je ramène du monde pour couvrir mon messager. Une winchester sous le porche de la prison, un shotgun manié par une gamine, une autre winchester en bas (de dos) et un second shotgun à droite (avec son bang). Les Outlaw sont autour du bureau du sheriff, le boss des Outlaw étant retranché dans la prison. Il chie un peu dans son froc, on est plus nombreux.



Mon messager longe le mur à droite. Au fond, miss Zalando couvre ses gars. Mon boss est derrière les maisons, à droite. Pas envie de la perdre encore une fois.



Le boss des Outlaw, retranché dans la prison avec deux bangs. Le joueur de violon le supplie de le faire sortir ! T'es bien où t'es mon gars.



Mon boss se pointe enfin. Quant à mon messager, il s'est fait flinguer. Heureusement qu'un autre de mes gars (avec la winchester, au second plan) a repris le message.
- On cours jusqu'au train… VIIIIITE !!!



Mon messager court jusqu'au train.
- Poussez-vous s'il vous plait, il faut absolument que je monte. J'ai un message urgent à envoyer.
- Mais, monsieur… ce ne sont pas des manières.
Mon boss arrive pour discuter avec ses paisibles voyageurs.
- BARREZ-VOUS BANDE DE CONNARD OU JE VOUS FARCIS DE PLOMB ! FAUT QU'ON SE CASSE DE CE PATELIN DE MEEEEERDE !!!

Tous les voyageurs remontent donc, mettant fin au scénario. J'ai gagnéééé… oh yeeeeeh.



Photos des pertes. Il m'a buté quatre citoyens, moi pas un seul Outlaw. Fallait vraiment qu'on se casse de ce patelin, trop de coyotes écrasés selon la presse locale.

On a passé une excellente journée. T'as encore deux bâtiments 4Ground à monter Cricri, mais je kif trop grâve le train.

On a quand même fini par faire sortir le joueur de violon du violon, puisque personne ne savait ce qu'il y foutait. A mon avis, il a pris le prochain train lui aussi !

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: Massacre à Olaftown le Ven 27 Nov - 12:17

Excellent !!! Celui-là je le partage sur le forum des Studios Tomahawks.

A refaire. Bon il faut que je monte mes deux autres bâtiments.


_________________
Christian alias Olaf le Normand 

"On se tue tous, on se retrouve au banquet d'Odin, et on parle d'autre chose !"
Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: Massacre à Olaftown le Ven 27 Nov - 12:47

super les copains ...Glaude tes commentaires sont tjrs aussi débiles pirat ...mais j’adore bounce " Pamela Zalando"  y des moment je me demande ou tu va chercher tous ça. Evil or Very Mad

a+

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: Massacre à Olaftown le Ven 27 Nov - 14:28

C'est fait, j'ai publié sur le forum Studio Tomahawk ...

Ici Arrow Arrow Arrow  http://studio-tomahawk.forumgratuit.org/t2356-massacre-a-olaftown


_________________
Christian alias Olaf le Normand 

"On se tue tous, on se retrouve au banquet d'Odin, et on parle d'autre chose !"
Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: Massacre à Olaftown le Sam 28 Nov - 22:57

Très chouette ce rapport, heu ce western Wink
Suspens, action , des filles, du whisky, tout y est Exclamation Exclamation Exclamation
Ça donne envie d'y rejouer bounce
Bravo les gars.
cheers

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum